Documents offerts à tous      

   D'où vient l'argent ?

   Consommation lucide

   Le microcrédit KIVA

   Rapport sur votre avenir

   Bons d'exemption de cadeau

   Analphabètes financiers ?

   Endettez ?

   La banque, votre adversaire

   Des revenus supplémentaires

   Épargne = pouvoir

   Le placement est un art





L'art du placement financier

Un Guerrier intérieur chasse avant d'avoir faim

Ce n'est pas quand vous aurez besoin de placer votre argent qu'il faudra chercher un bon placement, mais maintenant en prévision du moment où vous aurez de l'argent à placer.

Pour faire un placement financier, les investisseurs ont besoin de compétences humaines qui valorisent leurs capitaux. Les dirigeants et les employés ont besoin du placement de ces capitaux pour exprimer leur compétence.

L'entreprise est le fruit de l'union entre les placements des investisseurs et les compétences des dirigeants et des employés.

Avant de faire un placement financier vous devez comprendre, l'ABC des marchés financiers, que l'on pourrait comparer à un hippodrome.

Les marchés financiers, un hippodrome de la finance ?

Aux courses, le parieur moyen perd de l’argent, alors qu’à la bourse et les marchés financiers, à long terme, l’investisseur moyen gagne de l’argent. Comment fonctionnent les paris mutuels?

– 1000 $ (€) sont pariés sur une course, dont 100 sur le futur gagnant.
– L’hippodrome prélève 20% sur les paris soit 200 $ (€) .
– Il reste 800 $ (€) qui seront remis aux gagnants. Donc…
– Chaque dollars (euro) parié sur le cheval gagnant rapportera… 800/100 = 8 $ (€).
– Les gagnants seront heureux, mais globalement les parieurs auront perdus 20% de leur mise. Les loteries sont encore plus voraces. Ce sont des jeux à somme négative, contrairement aux marchés financiers.

Si nous faisons une partie de poker « honnête » entre amis, nous ne gagnerons globalement ni plus ni moins que la mise total des joueurs. C’est un jeu à somme nulle.

Aimeriez-vous parier dans des courses où, avant la distribution des gains, l’hippodrome (les marchés financiers) ajouterait 20% du total des mises? Certainement. Chaque dollars misé sur le gagnant rapporterait alors 12 $ (€). C’est ainsi que fonctionne la bourse et les marchés financiers.

Comment cela est-il possible? Dans une économie de marché, les compagnies sont prêtes à payer (par un pourcentage sur des obligations ou des dividendes sur actions) pour avoir des capitaux, investir dans leur développement et faire des profits. Ainsi, en moyenne et à long terme, la bourse et les marchés financiers génèrent un rendement positif. C’est un jeu à somme positive.

Financer une entreprise, c'est d'abord et avant tout financer une idée, un concept, un processus de recherche, bref une avancée technologique. Sans la bourse et les marchés financiers, jamais nous n'aurions eu des dizaines et des dizaines d'entreprises de haute technologie qui s'activent dans la recherche sur les nouvelles sources d'énergie non polluante et les systèmes de dépollution de l'air et de l'eau qui nous permettront, je l'espère de dépolluer notre planète.

Revenons aux placements

Lors de vos placements, ne misez pas tout sur le même cheval. Par exemple, en achetant des actions d'un magasin de crème glacée et d'autres d'un magasin de parapluies vous diminuez la variabilité intrinsèque (ici la météo) de votre portefeuille. Seule la quantité de touristes (variabilité extrinsèque) va influencer le rendement de votre placement. S'il pleut, vous ferez des profits sur la vente de parapluies. S'il fait chaud, c'est votre placement sur la crème glacée qui vous rapportera.

D'un autre côté, à moins d'être multimillionnaire, vous devez éviter de faire des placements trop dispersés. Faites l'analyse technique des actions, choisissez-en quelques-unes après mûre réflexion, puis achetez.

Comment savoir le nombre d'actions que vous devez détenir pour un placement ??

Cela dépend de votre mise de fonds. Par exemple, si vous avez seulement 10 000 $ choisissez un maximum de cinq titres d'actions différentes entre 1 et 3 $ chacun pour une valeur de 1000 à 3000 $ par lot.


 

10 recommandations dans l'art des placements

Avertissement: si vous ne comprenez pas certains mots de vocabulaire ci-dessous, nous vous invitons à avoir du plaisir en lisant le livre « le Guerrier intérieur riche et conscient ou encore mieux en jouant à simulation financière Riche & Conscient™.

1— Ne faites pas votre placement à la bourse sans avoir regardé les graphiques. Trop de facteurs peuvent intervenir.

2 — Vous prenez un risque élevé en faisant un placement dans un marché baissier.

3 — Évitez de ne plus avoir de liquidité pour faire un placement au bon moment. Gardez une réserve.

4 — Soyez vigilants si vous faites un placement financier sur une hausse dans une tendance baissière. C'est une correction. La tendance baissière risque fort de reprendre.

5— Achetez votre placement en une fois. Vendez-en plusieurs fois. Sinon vous allez avoir le maximum de titres au moment de l'inversion de mouvement et vous risquez de perdre gros.

6 — Dans un marché baissier, prenez le temps d'analyser les sous-secteurs. Il peut y en avoir des haussiers. Vos placements pourront alors tirer leur épingle du jeu.

7 — Quand vous avez un placement qui baisse, ne rachetez pas d'autres titres sous prétexte de faire baisser votre prix moyen. Vous risquez de perdre pas mal.

8 — Placez des stops à chaque fois que vous faites un placement.

9 — Les placements financiers à la bourse ne sont pas une affaire d'amour émotionnel. Ne tombez pas amoureux de la compagnie. Faites votre placement en fonction des graphiques.

10 — Écrivez votre stratégie noire sur blanc lorsque vous faites un placement. Par exemple : « J'achète x d'actions à tel prix, je mets un stop à tel niveau, je vends la moitié de mon placement à telle cote et la totalité à telle autre cote. Un Guerrier intérieur agit avec stratégie.

Si vous ne confondez pas la loterie et l’art des placements, et que vous prenez le temps d'investir sur vos connaissances, chaque placement financier que vous allez faire peut devenir très rentable.