Documents offerts à tous      

   D'où vient l'argent ?

   Consommation lucide

   Le microcrédit KIVA

   Rapport sur votre avenir

   Bons d'exemption de cadeau

   Analphabètes financiers ?

   Endettez ?

   La banque, votre adversaire

   Des revenus supplémentaires

   Épargne = pouvoir

   Le placement est un art

   Médias manipulation en France

 





Votre banque, partenaire ou adversaire ?

Le banquier n'est pas votre ami...

 

Vous ne le croyez pas? Regardez ce vidéo sur la crise de 2008 et ensuite faites vos propres recherches...

Il est temps de dire : « Assez ! »

Assez d'accepter la mondialisation comme une fatalité et la vie comme allant de soi. Assez de voir le marché, avec la complicité des banques, décider à la place des gouvernements et les gouvernements décider à la place des peuples. Assez de voir le monde transformé en marchandise. Assez de subir, de se résigner, de se soumettre. Il est temps de passer de l'état d'un citoyen ordinaire à celui de Guerrier... Intérieur. Car c'est à partir de notre monde intérieur que nous agissons. Et de nos actions dépendent nos finances, notre vie et notre bonheur. L'extérieur n'est qu'un théâtre, mais un théâtre d'action.

Élargissons maintenant notre vision. L'argent n'est que le moyen de la "corporatocratie" pour s'approprier le monde. Une autre vidéo qui vous présentera un autre angle de la création monétaire, et sont utilisation non plus dans vos finances personnelles, mais dans l'Asservissement des pays. Nous irons ici aux causes du problème et de la les solutions apparaissent.

ZEISTGEIST (Allons de l'Avant) ADDENDUM 2009

En version Française

Le phénomène de la mondialisation et le laxisme des dirigeants politiques ont favorisé la mise en place discrète d'une sorte d'exécutif planétaire, de gouvernement réel du monde dont les quatre acteurs principaux sont : la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI, une banque elle aussi), l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et l'OMC. Indifférent au débat démocratique et non soumis au suffrage universel, ce pouvoir informel dirige la Terre et décide du destin de ses habitants. Et nul contre-pouvoir pour corriger, amender ou repousser ses décisions. Car les parlements, partis, médias sont, soient trop locaux, soit très complices.

Un Guerrier intérieur reprend le pouvoir de ses finances des mains des banques. Alors en groupe, il peut choisir d'en donner la gestion, sous haute vigilance, à une administration gouvernementale obéissante au peuple (et non un gouvernement qui entend diriger le peuple !). De plus en plus de gens ont commencé à reprendre leur pouvoir (cela n'est pas encore fait pour tout le monde) en santé, en cessant de dire « Médecin, guérit moi ». Continuons avec les banques en cessant de dire : « banquier, sauve mes finances. »

Quand vous allez voir la banque, celui qui la représente en face de vous est votre adversaire, pas le partenaire dans vos finances, comme il essaye de vous le faire croire. Il voit avant tout à ses affaires, occupez-vous des vôtres.

Mais mieux que mille mots, je vous invite, en Guerrier intérieur, à regarder la vidéo ci-dessous. Vous y découvrirez comment sont nées les banques et du même coup comment c’est installé cette escroquerie majeure que l'on appelle l'argent.

Il faut maintenant songer à construire un futur différent avec banque et gouvernement au service des populations. Plus question de se contenter d'un monde où un milliard d'habitants vivent dans la prospérité, tandis qu'un autre milliard survit dans la misère la plus atroce, et que quatre milliards disposent de revenus avoisinant le minimum vital.

Il est temps d'admettre qu'un autre monde est possible. Un monde qui commence par la prise de conscience que nous sommes chacun responsable et créateur de nos vies. Alors, nous pourrons refonder une nouvelle économie, plus solidaire, basée sur le principe du développement durable qui place l'être humain au cœur des préoccupations. Pour commencer, il faut désarmer le pouvoir des banques. Il faut imaginer, aussi, une nouvelle distribution du travail et des revenus dans une économie plurielle dans laquelle le marché occupera seulement une partie de la place, avec un secteur solidaire et un temps libéré de plus en plus important.

Établir un revenu de base inconditionnel pour tous, octroyé à tout individu, dès sa naissance, sans aucune condition de statut familial ou professionnel. Le principe, révolutionnaire, étant que l'on aurait droit à ce revenu d'existence parce qu'on existe, et non pour exister. Grâce aux systèmes de gestion des banques, sa mise en place est facile. L'instauration de ce revenu repose sur l'idée que la capacité productive d'une société est le résultat de tout le savoir scientifique et technique accumulé par les générations passées. Aussi, les fruits de ce patrimoine commun doivent-ils profiter à l'ensemble des individus, sous la forme d'un revenu de base inconditionnel. Lequel pourrait s'étendre à toute l'humanité, car d'ores et déjà, le produit mondial équitablement réparti suffirait à assurer une vie confortable à l'ensemble des habitants de la planète.

Je vous laisse regarder cette information de premier ordre que contient cette vidéo de Paul Grignon sur l’argent et les banques…

Pour commencer à reprendre vos fiances en mains, cliquez ici...

Et pour comprendre d'où vient l'argent, qui le fait, et où il va, aller voir la une vidéo simple et exceptionnelle en cliquant ici. Je vous garanti que vous serez surpris...

Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd'hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l'air pourtant se respire, et que tout est perdu, que la ville brûle, que les innocents s'entre-tuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ? - Cela a un très beau nom. Cela s'appelle l'aurore. Jean Giraudoux.